Avis officiels
Avis Sanctions Administratives Communales (SAC)

réactions

Le Conseil de la Jeunesse se bat depuis longtemps pour empêcher que le gouvernement fédéral adopte son projet de loi sur les SAC qui vise à abaisser l’âge légal de 16 à 14 ans.

[Publié le 10 April 2013]

1. Contexte général

Le Gouvernement a élaboré  un avant-projet de loi relatif aux sanctions administratives communales visant à lutter contre les incivilités. Ce texte introduit notamment de nouvelles dispositions relatives aux mineurs, attirant ainsi l’attention du Conseil de la Jeunesse.

Deux législations prévoient la possibilité d’infliger des sanctions administratives à l’encontre des mineurs. La première est la loi du 21 décembre 1998 relative à la sécurité lors des matchs de football, qui permet d’interdire l’accès au stade de 3 mois à 5 ans aux mineurs de plus de 14 ans. La seconde est l’article 119bis, § 2 de la nouvelle Loi communale, modifié par la loi du 17 juin 2004, qui permet les sanctions administratives aux mineurs ayant atteint l’âge de 16 ans accomplis.

La réforme à l’étude comprend quatre grands axes concernant les mineurs :

1° les sanctions administratives seront dorénavant applicables aux mineur à partir de l’âge de 14 ans accomplis;

2° l’allongement de la liste des incivilités pouvant faire l’objet d’une amende;

3° des mesures spécifiques seront prévues pour les mineurs;

4° des règles de procédure particulières s’appliqueront aux mineurs.

Avec ce nouveau projet de loi, un fonctionnaire nommé par la commune pourra sanctionner des jeunes dès 14 ans, d’une amende allant de 250 euros à une interdiction pure et simple de se rendre dans certaines zones de la commune.

Le Conseil de la Jeunesse estime que l’avant-projet n’a pas été suffisamment débattu, et souhaite voir le gouvernement s’engager dans un véritable dialogue avec la société civile. En effet, aucun acteur jeunesse n’a été auditionné par la Chambre et aucune évaluation des dispositifs déjà en place n’a été réalisée, cinq ans après l’instauration des amendes administratives pour mineurs. Quant au fond, le Conseil de la Jeunesse estime que l’avant-projet est inadapté, discriminatoire et stigmatisant pour la jeunesse.

2. L’avis du Conseil de la Jeunesse

Tout d’abord, développer les sanctions administratives à propos de comportements qui constituent des infractions consacre la faillite du système judiciaire et son incapacité à réagir face à la délinquance. En effet, l’avant-projet répond aussi à une demande de la société de réduire les nuisances liées au non-respect des règles communales. Alors que les jeunes démontrent leur capacité de prendre en main leur présent, les politiques belges en décident autrement en adoptant une attitude électoraliste simpliste : le jeune est un délinquant en puissance à corriger au plus vite. Le Conseil de la Jeunesse ne peut soutenir une telle vision.

 

Lire la suite de l’Avis dans le document pdf ci-dessous

Lien PDF

« Retour

Commentaires

Actualités
La déléguée ONU pour le développement durable du Conseil de la Jeunesse rappelle l’importance de la Jeunesse dans l’Agenda 2030

Notre déléguée ONU pour le développement durable, Diane Delava a prononcé un discours ce vendredi 13 juillet lors du HLPF (High Level Political Forum for Sustainable Development), afin de mettre en avant l’importance d’ une meilleure inclusion des jeunes en matière de développement durable.

Lire la suite
Les délégués ONU du Conseil de la Jeunesse lancent leurs consultations!

 

Chaque année, nos délégués ONU en charge des matières de la Jeunesse, du Développement Durable et du Climat lancent des consultations.

Lire la suite
Résultats des élections du Conseil de la Jeunesse

Après :

3 mois de campagne,

1929 km parcourus,

30 bureaux de votes officiels sur toute la Fédération Wallonie-Bruxelles,

1943 votants et 5067 votes exprimés.

Voici la liste des 36 candidats élus (18 hommes et 18 femmes) qui intégreront la nouvelle Assemblée générale 2018-2019!

Bienvenue à eux et bon travail !

#paritéparfaite #electionsduconseil #Etsicetaittoi

Lire la suite
Deviens un.e Ambassadeur des Jeunes Belges francophones!


Le Conseil de la Jeunesse est à la recherche de jeunes citoyens motivés pour constituer une nouvelle équipe de « Jeunes Ambassadeurs » du Dialogue Structuré européen en 2017 !

Lire la suite
Bienvenue dans ma tribu – La nouvelle plateforme citoyenne interactive.

« Bienvenue dans ma tribu » est une plate-forme web interactive permettant aux jeunes, de 12 à 25 ans, de débattre, de réfléchir et de construire pleinement leur citoyenneté.

Lire la suite Boîte à idées

Moteur de
recherche