Education formelle et non formelle
Classes-passerelles

réactions

En 2010, le Conseil de la Jeunesse a pris cette thématique a bras le corps et a pu obtenir auprès de la Ministre la réouverture du Décret “classes-passerelles”.

Le 14 juin 2001, le Parlement de la Communauté française adoptait un décret « classes-passerelle »[1]. Ce décret visait à aider des mineurs primo-arrivants à s’insérer dans l’enseignement en Communauté française en leur offrant une formation spécifique pour une durée limitée

Les classes-passerelle ne se limitent pas à l’enseignement du français : l’objectif est l’insertion socioculturelle de jeunes primo-arrivants dans l’enseignement ordinaire. L’intention était louable, mais des failles dans ce décret peuvent être pointées. C’est pourquoi le Conseil de la Jeunesse a souhaité interpellé la Ministre de l’Enseignement de la Communauté française, Madame Simonet.

En effet, après dix ans d’application de ce décret, le Conseil de la Jeunesse a estimé qu’il est grand temps de procéder à une évaluation de celui-ci et surtout d’y apporter les modifications nécessaires. Ainsi, un avis a été publié le 31 août 2010 reprenant différentes mesures sur plusieurs points concrets:

  • Les conditions d’accès
  • Le nombre d’élèves et la durée
  • Les critères pédagogiques
  • La formation des enseignants concernés
  • Le suivi, l’après classes-passerelles
Découvrir notre avis
Suite à la publication de notre avis, Julie de Groote, députée CdH  du Parlement de la Communauté française, a posé une question parlementaire à la Ministre Simonet concernant les classes-passerelle en reprenant plusieurs de nos remarques.
Suite à ce travail de lobby auprès du cabinet, le Décret “classes-passerelles” a pu être rouvert et fait actuellement toujours l’objet de consultations.

[1] « Décret visant à l’insertion des élèves primo-arrivants dans l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française » du 14 juin 2001.

 

« Retour

Commentaires

Actualités
La déléguée ONU pour le développement durable du Conseil de la Jeunesse rappelle l’importance de la Jeunesse dans l’Agenda 2030

Notre déléguée ONU pour le développement durable, Diane Delava a prononcé un discours ce vendredi 13 juillet lors du HLPF (High Level Political Forum for Sustainable Development), afin de mettre en avant l’importance d’ une meilleure inclusion des jeunes en matière de développement durable.

Lire la suite
Les délégués ONU du Conseil de la Jeunesse lancent leurs consultations!

 

Chaque année, nos délégués ONU en charge des matières de la Jeunesse, du Développement Durable et du Climat lancent des consultations.

Lire la suite
Résultats des élections du Conseil de la Jeunesse

Après :

3 mois de campagne,

1929 km parcourus,

30 bureaux de votes officiels sur toute la Fédération Wallonie-Bruxelles,

1943 votants et 5067 votes exprimés.

Voici la liste des 36 candidats élus (18 hommes et 18 femmes) qui intégreront la nouvelle Assemblée générale 2018-2019!

Bienvenue à eux et bon travail !

#paritéparfaite #electionsduconseil #Etsicetaittoi

Lire la suite
Deviens un.e Ambassadeur des Jeunes Belges francophones!


Le Conseil de la Jeunesse est à la recherche de jeunes citoyens motivés pour constituer une nouvelle équipe de « Jeunes Ambassadeurs » du Dialogue Structuré européen en 2017 !

Lire la suite
Bienvenue dans ma tribu – La nouvelle plateforme citoyenne interactive.

« Bienvenue dans ma tribu » est une plate-forme web interactive permettant aux jeunes, de 12 à 25 ans, de débattre, de réfléchir et de construire pleinement leur citoyenneté.

Lire la suite Boîte à idées

Moteur de
recherche