emploi
Garantie Jeunesse

réactions

Depuis 2013, l’Europe a annoncé l’investissement de plusieurs milliards d’euros pour lutter contre le chômage des jeunes. Le Conseil de la Jeunesse suit attentivement ce processus…

Garantie pour la jeunesse

De quoi s’agit-il ?

La «garantie pour la jeunesse» est une nouvelle initiative qui vise à lutter contre le chômage des jeunes en proposant à tous les jeunes de moins de 25 ans, qu’ils soient inscrits au chômage ou non, une offre de qualité, dans les 4 mois suivant la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi.

Cette offre doit consister en un emploi, un apprentissage, un stage ou une formation continue et être adaptée aux besoins et à la situation de chacun.

Les pays de l’UE ont adopté le principe de la garantie pour la jeunesse en avril 2013. Lire la Recommandation européenne sur la Garantie Jeunesse

Comment le dispositif va-t-il être créé ?

La création et la mise en place de la garantie pour la jeunesse nécessitent une étroite coopération entre les principaux intervenants: pouvoirs publics, services pour l’emploi, conseillers d’orientation, établissements d’enseignement et de formation, services d’aide aux jeunes, entreprises, employeurs, syndicats, etc.

Une intervention et une activation rapides sont essentielles. Dans de nombreux cas, des réformes sont nécessaires, notamment pour améliorer les systèmes d’éducation et de formation professionnels.

Chaque pays de l’UE est en train de préparer des plans nationaux de mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse. La Commission européenne les aide à les élaborer et à mettre en place le dispositif le plus vite possible.

Elle facilite également le partage de bonnes pratiques entre les États membres, notamment au moyen du programme d’apprentissage mutuel de la stratégie européenne pour l’emploi.

Financement

Pour que le dispositif donne des résultats, les budgets nationaux doivent donner la priorité à l’emploi des jeunes, afin d’éviter d’augmenter les coûts futurs. L’UE complétera les dépenses des États membres au moyen du Fonds social européen. Pour la Belgique, 121 millions d’euros sont prévus par l’Europe.

En Belgique ?

Chaque Région (Flandre, Bruxelles et Wallonie)  a du remettre un premier plan de mise en œuvre de la Garantie Jeunesse fin 2013. Les plans bruxellois et wallons ont été rejetés par l’UE. Les nouveaux gouvernements régionaux devront revoir leur copie et remettre un nouveau plan à l’Europe. En effet, comme le stipule la recommandation européenne, les États-membres sont obligés de consulter le secteur jeunesse pour la construction de ce plan et le plan doit proposer de nouvelles pistes d’action en matière d’emploi des jeunes. Or, actuellement aucune réelle concertation n’a eu lieu et les mesures envisagées semblent uniquement renforcer les dispositifs actuels du Forem et de Actiris.

Que fait le Conseil de la Jeunesse ?

A l’initiative du Conseil de la Jeunesse, une quarantaine d’associations se sont rassemblées au sein du Comité d’Action Pour l’Emploi (CAPE) pour dénoncer cette situation et mettre en avant une série de recommandations concrètes. Un premier manifeste a été publié juste avant les élections du 25 mai 2014. Une carte blanche a été publiée dans la presse et des apéros pour l’emploi ont eu lieu le 23 mai pour visibiliser le mouvement. Désormais, les différents partenaires sont en train de définir une série de priorités concrètes à revendiquer en vue des nouveaux plans régionaux de mise en œuvre de la Garantie Jeunesse. Lors de la journée internationale de la jeunesse, le 12 août, une action « coup de poing » sera organisée par le CAPE à Charleroi. Et dès la rentrée politique en septembre, le Conseil de la Jeunesse et ses partenaires tenteront d’influer sur les politiques des nouveaux gouvernements.

Pour aller plus loin…

« Retour

Commentaires

Actualités
La déléguée ONU pour le développement durable du Conseil de la Jeunesse rappelle l’importance de la Jeunesse dans l’Agenda 2030

Notre déléguée ONU pour le développement durable, Diane Delava a prononcé un discours ce vendredi 13 juillet lors du HLPF (High Level Political Forum for Sustainable Development), afin de mettre en avant l’importance d’ une meilleure inclusion des jeunes en matière de développement durable.

Lire la suite
Les délégués ONU du Conseil de la Jeunesse lancent leurs consultations!

 

Chaque année, nos délégués ONU en charge des matières de la Jeunesse, du Développement Durable et du Climat lancent des consultations.

Lire la suite
Résultats des élections du Conseil de la Jeunesse

Après :

3 mois de campagne,

1929 km parcourus,

30 bureaux de votes officiels sur toute la Fédération Wallonie-Bruxelles,

1943 votants et 5067 votes exprimés.

Voici la liste des 36 candidats élus (18 hommes et 18 femmes) qui intégreront la nouvelle Assemblée générale 2018-2019!

Bienvenue à eux et bon travail !

#paritéparfaite #electionsduconseil #Etsicetaittoi

Lire la suite
Deviens un.e Ambassadeur des Jeunes Belges francophones!


Le Conseil de la Jeunesse est à la recherche de jeunes citoyens motivés pour constituer une nouvelle équipe de « Jeunes Ambassadeurs » du Dialogue Structuré européen en 2017 !

Lire la suite
Bienvenue dans ma tribu – La nouvelle plateforme citoyenne interactive.

« Bienvenue dans ma tribu » est une plate-forme web interactive permettant aux jeunes, de 12 à 25 ans, de débattre, de réfléchir et de construire pleinement leur citoyenneté.

Lire la suite Boîte à idées

Moteur de
recherche