Culture/Médias
Statut de l’artiste

réactions

Début 2012, le statut de l’artiste a été mis en danger par le gouvernement fédéral. Le Conseil de la Jeunesse s’est mobilisé !

Les conditions d’accès au statut d’artiste (qui permet à des milliers d’artistes de recevoir un revenu complémentaire vu leur situation fragile) avaient été revues drastiquement par le Gouvernement fédéral, brandissant comme unique justification un besoin urgent d’économie budgétaire, au mépris des conditions de vie de notre population, et principalement de nos jeunes. Un changement d’interprétation de la loi qui risquait de faire basculer la vie de centaines de jeunes artistes… En effet, l’ONEM était revenue sur ce qu’elle considère comme une activité artistique pour en avoir une interprétation très restrictive.

Catherine (prénom d’emprunt), jeune comédienne bruxelloise, témoignait : « C’est toujours la culture et l’art qui payent en premier. C’est terriblement triste ce qui est en train de se passer. J’ai des amis dessinateurs qui ont tout perdu du jour au lendemain. Moi, je suis encore en léger sursis mais j’ai d’ores et déjà choisi de suivre une formation pour me réorienter. Beaucoup d’artistes ne pourront plus exercer leur métier. Le pire, c’est qu’on sent que chacun veut sauver sa peau, il y a un climat malsain qui s’installe dans le milieu. Les conséquence se font déjà ressentir ».

Le Conseil de la Jeunesse a dénoncé cette situation préoccupante qui allait plonger des centaines de jeunes créateurs au bord du gouffre financier. Des situations qui deviennent intenables pour nombre d’entre eux, comme en témoignent les messages de détresse que nous avons reçus. Martin, lui, est graphiste et a 27 ans : « Je suis évidemment concerné au premier plan par ces changements. Je remarque que notre pays est bourré de talents qui n’ont pas toujours la possibilité de développer leurs idées. J’espère au moins que ces mesures seront accompagnées d’aides simples au développement et à la création, et d’encadrement de projets (locaux, matériel, liens avec investisseurs et producteurs) pour éviter de créer encore plus de chômage chez les jeunes. » L’accès à ce statut est indispensable pour ces jeunes artistes, car il leur permet souvent de pouvoir survivre face à des conditions professionnelles difficiles.

Le Conseil de la Jeunesse a donc réclamé, comme l’a fait également la société “Smart ” qui s’occupe de gérer les contrats des artistes, une concertation sur le chômage des jeunes artistes. Après plusieurs communiqués de presse, des manifestations devant les cabinets et des échanges constructifs avec la ministre de l’emploi, Monica De Conninck, et la ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, le gouvernement a revu sa copie pour ne pas mettre en péril la vie de ces jeunes artistes, déjà fortement touchés par la crise économique.

 

 

« Retour

Commentaires

Actualités
La déléguée ONU pour le développement durable du Conseil de la Jeunesse rappelle l’importance de la Jeunesse dans l’Agenda 2030

Notre déléguée ONU pour le développement durable, Diane Delava a prononcé un discours ce vendredi 13 juillet lors du HLPF (High Level Political Forum for Sustainable Development), afin de mettre en avant l’importance d’ une meilleure inclusion des jeunes en matière de développement durable.

Lire la suite
Les délégués ONU du Conseil de la Jeunesse lancent leurs consultations!

 

Chaque année, nos délégués ONU en charge des matières de la Jeunesse, du Développement Durable et du Climat lancent des consultations.

Lire la suite
Résultats des élections du Conseil de la Jeunesse

Après :

3 mois de campagne,

1929 km parcourus,

30 bureaux de votes officiels sur toute la Fédération Wallonie-Bruxelles,

1943 votants et 5067 votes exprimés.

Voici la liste des 36 candidats élus (18 hommes et 18 femmes) qui intégreront la nouvelle Assemblée générale 2018-2019!

Bienvenue à eux et bon travail !

#paritéparfaite #electionsduconseil #Etsicetaittoi

Lire la suite
Deviens un.e Ambassadeur des Jeunes Belges francophones!


Le Conseil de la Jeunesse est à la recherche de jeunes citoyens motivés pour constituer une nouvelle équipe de « Jeunes Ambassadeurs » du Dialogue Structuré européen en 2017 !

Lire la suite
Bienvenue dans ma tribu – La nouvelle plateforme citoyenne interactive.

« Bienvenue dans ma tribu » est une plate-forme web interactive permettant aux jeunes, de 12 à 25 ans, de débattre, de réfléchir et de construire pleinement leur citoyenneté.

Lire la suite Boîte à idées

Moteur de
recherche